Annonces immobilieres de vente de maisons, appartements et terrain sur Annecy et ses environs
25 mar

Votre agence immobilière d’Annecy fait un point sur les sommes à régler !

Rpartition de l'argent : billets de 100 euros

Lorsqu’on achète ou que l’on vend un bien immobilier, il y a le prix du bien évidemment, mais pas que ça… Il y a aussi les frais annexes. Et il est important de bien les prendre en compte, car, mis bout à bout, ils représentent une petite somme ! Quand on pense frais liés à une vente, on pense souvent frais d’agences, mais il n’y a pas qu’eux… L’État aussi perçoit de l’argent ! Sans compter qu’il faut répartir au prorata les charges de copropriété, payer les diagnostics immobiliers obligatoires, les taxes… Et assurer son crédit ! Votre agence immobilière d’Annecy fait le point.

Les diagnostics immobiliers
Avant de mettre en vente un bien immobilier, il y a un certain nombre de diagnostics immobiliers obligatoires (amiante, plomb, électricité…), prévus par la loi. Le vendeur ne peut s’y soustraire.

Les frais d’agence
Les frais d’agence, en revanche, incombent la plupart du temps à l’acheteur. Illogique puisque c’est le vendeur qui mandate l’agent immobilier, mais dans les faits, c’est comme ça !

Les charges de copropriété
Dans le montant à régler, l’acheteur ne doit pas oublier non plus les charges de copropriété s’il s’agit d’un appartement bien sûr ! En effet, l’acquéreur doit supporter les appels de fonds à compter du jour de la vente. Il doit même rembourser les charges du trimestre en cours au prorata au vendeur qui les a normalement déjà réglées.

Les frais de notaire
Dans une vente immobilière, l’acheteur doit aussi s’acquitter des droits d’enregistrement et des taxes perçus par le notaire pour le compte de l’État et des collectivités territoriales. Comptez 8% dans l’immobilier ancien.

L’assurance emprunteur
C’est évidemment l’acheteur qui la paie. Alors, il a intérêt à faire jouer la concurrence. Les lois Hamon et Sapin 2 permettent depuis le 1er mars de résilier son assurance emprunteur chaque année. Rappelons que l’assurance emprunteur représente jusqu’à 25% du coût du crédit.

O.D. / Bazikpress © DURIS Guillaume

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée