Annonces immobilieres de vente de maisons, appartements et terrain sur Annecy et ses environs
27 oct

Profiterez-vous du PTZ pour acheter dans programme neuf à Annecy ?

Etiquette PTZ

Vous souhaitez acheter dans un programme neuf ? Vos revenus sont modestes ? Savez-vous que, dès 2018, l’APL Accession disparaît. Le ministère de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, et Julien Denormandie, son secrétaire d’État, ont annoncé, il y a quelques semaines, la « stratégie logement » du gouvernement. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y aura aussi beaucoup d’autres changements.
Ce qu’il faut retenir entre autres, c’est que l’avenir du Prêt à taux zéro, s’il est reconduit, n’est pas tout tracé. Ce prêt aidé sera supprimé dans les zones A, A bis et B1 en ce qui concerne l’ancien. Pour le PTZ neuf, il sera limité à 20% de quotité en zone B2 et en C. Vous souhaitez devenir propriétaire à Annecy ? Renseignez-vous. Vous devriez pouvoir profiter de ce prêt et parvenir grâce à lui à boucler le financement de votre projet.

Quel impact pour les emprunteurs ?
Concrètement, les mesures du gouvernement signifient que 23% des bénéficiaires au Prêt à taux zéro du 1er janvier au 31 août 2017 n’y auraient pas eu droit ; 19% de primo-accédants en zone C n’en auraient pas bénéficié pour l’achat d’un bien neuf, ce qui représente 60 825 € de financement.

Une suppression du PTZ ancien en zones tendues représentera un manque de financement moyen de 44 000 € pour les primo-accédants concernés. Si la mesure avait été effective en 2017, 34% de ménages en auraient été privés. De plus, la réduction de quotité dans la zone B2 aurait divisé par 2 le montant moyen obtenu par les ménages dans ce secteur.

Notons d’ailleurs que l’évolution quasi globale à la hausse des prix de l’immobilier, cumulée à celles des taux, a entraîné une baisse de 12% des intentionnistes au 3e trimestre comparé au 2e trimestre 2017. Dans le détail, c’est : 17% d’intentionnistes primo-accédants en moins, une baisse de 26% d’intentionnistes secundo-accédants et – 6% d’intentionnistes investisseurs locatifs.

O.D. / Bazikpress © Frédéric Massard

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée